Créations

Vernon Subutex, tomes 1 et 2

D’APRÈS LES ROMANS DE VIRGINIE DESPENTES (ÉD. GRASSET)

Adaptation, mise en scène et jeu

Adeline Vesse, Camille Delhaye, Charlotte Fischer, François Badoud, Karim Dumoulin, Malkiel Golomb, Marco Fabbri, Marie-Églantine Petit, Nicolas Poels, Olivier Tilmant, Perrine Sirjacobs, Romain Delhoux, Tiphaine van der Haegen

Adaptation, mise en scène, scénographie et encadrement pédagogique Antoine Laubin

Assistanat à la mise en scène Marie-Églantine Petit

Supervision costumes Romain Delhoux et Adeline Vesse

Coordination technique Malkiel Golomb
Régie Sophie Ferro

Lumières Renaud Ceulemans
Sons Geoffrey François
Accessoires Tiphaine van der Haegen

Assistanat scénographie Camille Delhaye

Assistanat à la production François Badoud

Promotion Charlotte Fischer et Perrine Sirjacobs Graphisme Marie-Églantine Petit

Du bois tordu (notes du metteur en scène)

Deux tomes de la trilogie de Virginie Despentes ont été publiés à ce jour, laissant inachevée l’histoire de Vernon Subutex. Avec les treize étudiants de dernière année de la classe de Frédéric Dussenne, nous avons adapté en deux formes distinctes cette matière romanesque. Dresser une radioscopie sans concession de l’état du monde dans lequel ces treize acteurs seront jetés demain, trouver la théâtralité de l’écriture de Despentes, valoriser quatre années d’apprentissage au sein de l’école, mettre au premier rang le désir de plateau qui habite ces jeunes gens, voilà quelques-uns des enjeux qui ont été les nôtres depuis le 11 avril dernier. L’intrigue est un prétexte. Dans le tome 1, via la trajectoire chaotique de Vernon Subutex, il s’agit de rencontrer une série de figures en lutte personnelle, qui, additionnées, composent un tableau sociologique à la fois sombre et joyeux, cruel mais lucide. Dans le tome 2, c’est le rapport à l’altérité qui est au centre de l’écriture et de notre travail : comment être ensemble aujourd’hui, comment accepter l’autre tel qu’il est et s’accepter soi-même, comment réinventer le lien social hors des cadres imposés. C’est l’idée de communauté et ses possibilités d’existence qui sont ici interrogées.

« Du bois tordu qui fait l’humanité, nous ne ferons pas de l’acier » écrit Virginie Despentes. C’est la meilleure synthèse possible de ce que nous tentons de vous proposer aujourd’hui.

Antoine Laubin est metteur en scène au sein de la compagnie De Facto.
Il est par ailleurs co-directeur de publication de la revue Alternatives théâtrales.

*

Bande originale
The dream (Thee Oh Sees) / Atomic Bongos (Lydia Lunch) / Da ya think I’m sexy (Rod Stewart) / Work Bitch (Brintney Spears) / I’d Rather Be an Old Man Sweetheart (Candi Cotton) / Personal Jesus (Depeche mode) / Sexy M.F. (Prince) / Tostaky (Noir Désir) / Construcción (Chico Buarque) / Gabrielle (Johnny Hallyday) / Diamonds (Rihanna) / Skyfall (Adele) / Mystère dans le brouillard (Liaisons dangereuses) / Los Ni?os Del Parque (Liaisons dangereuses) / Me and the devil blues (Robert Johnson) / Solo little wing (Jimi Hendrix) / Sky and sand (Fritz & Paul Kalkbrenner) / Ace of spades (Motorhead) / Heroes (David Bowie) / The payback (James Brown) / I’d rather be with you (Bootsy Collins)

TOME 1 : 3H00

ENTRACTE : 30 MINUTES

TOME 2 : 2H00

Merci de quitter la salle durant l’entracte et de ne pas laisser d’effets personnels dans le gradin

Mons, Espace des possibles, 25 et 26 juin 2016.