Antoine Laubin

Parcours

Antoine Laubin est le metteur en scène d’une douzaine de spectacles. Il est aussi l’éditeur d’un livre et de quelques numéros de la revue Alternatives théâtrales ; il exerce une activité de pédagogue auprès des étudiant·es-acteur·ices d’Arts2 (École supérieure des Arts de Mons).

*

Il a conçu, produit et mis en scène les spectacles suivants :

  • J’ai quelque chose à vous dire (avec N. Monfort, d’après Brecht, 2003)
  • Café des patriotes (de Jean-Marie Piemme, 2004)
  • Sous l’effet du mouvement (collage, 2005)
  • Notas de cocina (de Rodrigo Garcia, 2006)
  • Les Langues paternelles (d’après David Serge, 2009)
  • À moi ! (de Lorie Lumen, 2009)
  • Les Conséquences (de Musset et T. Depryck, 2010)
  • Dehors (de T. Depryck et A. Laubin, 2012)
  • L.E.A.R. (de T. Depryck et A. Laubin, 2013)
  • Démons me turlupinant (d’après P. Declerck, 2015)
  • Le Réserviste (de T. Depryck, 2015)
  • Szénarios (de J-M. Piemme, 2015)
  • Heimaten (de A. Cornil, T. Depryck, A. Laubin et J-M. Piemme, 2016)
  • Il ne dansera qu’avec elle (de T. Depryck et A. Laubin, 2016)
  • Heimaten 2 (de T. Depryck et A. Laubin, 2017)
  • Heimaten 3 (de A. Laubin et R. Van Camp, 2018)
  • Crâne (d’après P. Declerck, 2019)
  • Le roman d’Antoine Doinel (d’après François Truffaut, 2019)
  • Macadam Circus (de T. Depryck, 2021)

*

Né en 1980, Antoine Laubin s’est fait connaître par son spectacle Les Langues paternelles. Créées en 2009, succès du festival off d’Avignon en 2010 (au Théâtre des Doms), Les Langues paternelles ont été jouées plus de cent-vingt fois à travers la francophonie et au-delà et ont récolté partout un grand enthousiasme public et critique.

Photo Alice Piemme / A.M.L.

Vincent Sornaga, Renaud Van Camp et Hervé Piron dans Les Langues Paternelles (2009). Photo Alice Piemme / A.M.L.

*

Avant cela, Antoine Laubin avait créé une série de spectacles en marge de l’institution de 2003 à 2008.

Ensuite, en résidence à L’L (lieu de recherche et d’accompagnement pour la jeune création, Bruxelles), trois recherches ont été développées en collaboration avec l’auteur et dramaturge Thomas Depryck :

« Dehors » (créé au Théâtre de Namur en octobre 2012, reprise à L’L en mars 2013 puis au festival Impatience, au festival Fast Forward dont il gagne le prix en novembre 2013, au festival Premières à Strasbourg et au Festival Sens Interdit à Lyon),

« Le Réserviste » (création de la version courte au festival XS en mars 2013, reprise à l’Intime festival à Namur en août 2013, création de la version longue au Théâtre de la Vie (Bruxelles) en février 2015, reprise au Théâtre des Doms puis en tournée en France et en Belgique),

« L.E.A.R. » (d’après King Lear de Shakespeare, création en octobre 2013 dans les quatre Centres dramatiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles : Théâtre de Namur, Théâtre Varia, Théâtre de la Place, Manège.Mons ; spectacle nommé parmi les trois « Meilleurs spectacles » aux Prix de la critique Théâtre/Danse en Belgique francophone).

Photo Alice Piemme / A.M.L.

Philippe Grand’Henry dans L.E.A.R. (2013). Photo Alice Piemme / A.M.L.

*

Durant la saison 2014-2015, trois nouveaux spectacles ont été créés :

Démons me turlupinant d’après le roman de Patrick Declerck au Rideau de Bruxelles,

la version longue de Le Réserviste au Théâtre de la Vie,

Szenarios d’après le texte de Jean-Marie Piemme au Staatstheater de Braunschweig (Allemagne) et au Théâtre de Liège, dans une version trilingue français-allemand-anglais.

En mars 2016, la forme courte Heimaten, conçue avec Jean-Marie Piemme, Thomas Depryck et Axel Cornil, est présentée au Festival XS du Théâtre National à Bruxelles puis choisie pour figurer parmi la sélection XS du Festival d’Avignon 2016. Cette petite forme enclenche un projet de recherche au long cours, qui passera ensuite par Port-au-Prince à l’automne 2017 (Festival Quatre Chemins) et par Avignon à l’hiver 2018 (résidence au Théâtre des Doms), et dont la création de la forme longue est encore en gestation.

Photo Christophe Raynaud de Lage

Rita Weniger, Oliver Simon et Lily Noël dans Heimaten, Festival d’Avignon 2016. Photo Christophe Raynaud de Lage

*

À l’automne 2016, la création de Il ne dansera qu’avec elle a ouvert la nouvelle saison du Varia à Bruxelles avant d’être repris au Théâtre de Liège .

Photo marieaurore

Renaud Van Camp, Angèle Baux, Jérôme Nayer, Pierre Verplancken et Caroline Berliner dans Il ne dansera qu’avec elle (2016). Photo marieaurore

*

En 2019, Crâne, son troisième spectacle conçu sur base d’un livre de Patrick Declerck, rencontre un grand succès critique et public. Quelques mois plus tard, Le roman d’Antoine Doinel, adaptation des cinq films de la saga imaginée par François Truffaut, ouvre la saison 19-20 du Théâtre Varia à Bruxelles.

Philippe Jeusette et Hervé Piron dans Crâne (2019). Photo Beata Szparagowska

*

Au printemps 2021, en extérieur, il dirige Axel Cornil dans le texte inédit de Thomas Depryck Macadam Circus, dont il fait un seul en scène rituélique.

*

Combinant écriture de plateau et travail du texte (théâtral ou non, littéraire ou non), Antoine Laubin développe un théâtre-récit à la fois ludique et noir. Ses dispositifs de mises en scène s’attachent à métaphoriser les impasses des systèmes sociaux contemporains et à cristalliser les points de rupture entre normes collectives et individus.

*

Par ailleurs, il mène depuis 2012 une activité de pédagogue en dramaturgie et en art dramatique à Arts ² (École supérieure des arts à Mons). Dans ce cadre, il a créé avec les étudiants les exercices Je veux (seulement) que vous m’aimiez d’après Fassbinder (2011-2012), La Mémoire neuve d’après Jean-Marie Piemme et Dominique A (2012-2013), L’Amour en fuite / Portraits volés d’après François Truffaut (2013-2014), Vernon Subutex, tomes 1 et 2, d’après Virginie Despentes (2015-2016), Girls ! d’après la série de Lena Dunham produite par HBO (2017-2018) et Les années, d’après les livres d’Annie Ernaux, projet interrompu avant son terme par la pandémie du printemps 2020 puis achevé l’année suivante. Depuis 2020, au sein de l’équipe pédagogique de la classe de Frédéric Dussenne, il coordonne avec Thomas Depryck le projet Écritures.

Avec Jean-Marie Piemme, il a publié le recueil d’entretiens Voyages dans ma cuisine (2008), a édité le livre Accents toniques (2017) et a conçu et réalisé le site 1000repliques.net (2017).

Depuis 2008, il est membre du comité de rédaction d’Alternatives théâtrales, revue dont il est co-directeur de publication de 2015 à 2017 et dont il anime le blog durant la même période. Il écrit régulièrement des textes critiques consacrés au théâtre contemporain. Il est également l’un des huit membres fondateurs du groupe de travail Conseildead, constitué lors de la mobilisation du secteur des arts de la scène de Belgique francophone à l’automne 2012 puis participe à la fondation de la CCTA (Chambre des compagnies théâtrales pour adultes), association dont il est administrateur de 2015 à 2018.

*

Actuellement, Antoine travaille à la préparation du projet HAUMIÈRES 45-20 (À LA RECHERCHE D’UNE IDENTITÉ COLLECTIVE) et explore d’autres pistes à défricher pour de possibles nouvelles histoires à raconter.

Antoine est aussi le père de trois filles.

Antoine Laubin (2021). Photo Julia Laubin

*

TwitterFacebook / Instagram

Avec De Facto

2021 – MACADAM CIRCUS Mise en scène, scénographie et régie
2019 – LE ROMAN D’ANTOINE DOINEL Conception, adaptation et mise en scène
2019 – CRÂNE Adaptation, mise en scène et jeu
2018 – HEIMATEN 3 Conception, réalisation et jeu
2017 – 1000 RÉPLIQUES Conception et coordination
2017 – HEIMATEN (2) : LAKAY SE LAKAY Conception et mise en scène
2016 – IL NE DANSERA QU’AVEC ELLE Conception, textes et mise en scène
2016 – HEIMATEN Conception, texte et mise en scène
2015 – SZENARIOS Mise en scène, scénographie et lumières
2015 – DÉMONS ME TURLUPINANT Conception, adaptation et mise en scène
2013 – L.E.A.R. Conception, texte et mise en scène
2012 – DEHORS Conception et mise en scène
2010 – LES CONSÉQUENCES Conception et mise en scène
2009 – LES LANGUES PATERNELLES Adaptation et mise en scène
2009 – À MOI ! Mise en scène et jeu
2005 – SOUS L’EFFET DU MOUVEMENT Conception, adaptation et mise en scène